Vous êtes ici : Accueil > Informations générales > Implication des lycéens et apprentis de la Région Normandie
    Publié : 28 septembre

    Prix Bayeux des correspondants de guerre du 2 au 8 octobre 2017

    Implication des lycéens et apprentis de la Région Normandie

    Une éducation aux médias d’information greffée sur un événement prestigieux

    LE PRIX RÉGION DES LYCÉENS ET APPRENTIS DE NORMANDIE

    Le lundi 2 octobre 2017, premier jour du Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre, les lycéens et apprentis de Normandie visionnent les reportages de la sélection officielle, catégorie télévision. Dix sujets, de 1 minute 30 à 6 minutes, leur sont présentés, dans des établissements sites de projection. Chaque reportage aborde une situation de conflit, ses conséquences sur les populations civiles ou la défense de la liberté et de la démocratie.

    À l’issue de la projection, chaque élève vote pour élire le reportage de son choix, dans un processus démocratique, avec bulletin de vote et urne cadenassée retournée ensuite à la ville de Bayeux. L’occasion pour les lycéens et apprentis de toute l’académie de s’intéresser, avec leurs professeurs, à l’actualité internationale, en présence de grands reporters venus spécialement les rencontrer pour parler de leur métier et débattre avec eux.

    Depuis 2016, dans le cadre de la réunification territoriale et grâce à la Région Normandie, le Prix Région des lycéens et apprentis de Normandie a élargi son action et couvre désormais l’ensemble du territoire normand.

    CITOYENS DU MONDE, UN JOURNAL ÉCRIT PAR LES LYCÉENS

    À travers ce journal créé en 2003, la Région Normandie offre aux lycéens une véritable tribune pour s’exprimer sur ce qu’ils ont vu et entendu au cours de la journée de vote du Prix des lycéens.

    Accompagnés par l’association Globules, les élèves de quatre classes invitées à Bayeux, sont amenés à réagir en quelques heures, par écrit, comme de vrais journalistes. Il s’agit alors de réfléchir à ce qui a été montré, d’essayer de comprendre les contextes et d’exprimer son point de vue sous forme d’articles, de poésies ou encore de dessins de presse. Un livre ouvert sur un des piliers de notre démocratie : la liberté d’expression.

    Citoyens du monde est remis à tous les invités et au public lors de la soirée officielle de remise des prix le samedi 7 octobre à Bayeux, puis distribué dans les lycées normands.

    LES CLASSES PRIX BAYEUX-CALVADOS : UNE IMMERSION DE TROIS JOURS POUR COMPRENDRE LES ENJEUX GÉOPOLITIQUES DES CONFLITS

    Quatre établissements normands emmènent une classe, sélectionnée sur dossier, vivre le Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre de l’intérieur. Pendant trois jours, les élèves, plongés dans cet événement culturel, assistent aux conférences des grands reporters, visitent les expositions et participent à la soirée de clôture. Une initiative de la Région Normandie et du CLEMI qui, depuis 2008, permet aux lycéens de vivre le Prix Bayeux-Calvados différemment.

    L’hébergement, la restauration des quatre classes sont offerts par la ville de Bayeux, le programme pédagogique du Prix Bayeux des correspondants de guerre a été conçu par la ville et la Région.

    LE COLLECTIF DYSTURB… LA PHOTO S’AFFICHE POUR ALERTER LES CONSCIENCES DES LYCÉENS

    Initié par Pierre Terdjman, Dysturb est un collectif de photojournalistes utilisant des espaces urbains pour mettre en évidence des histoires fortes souvent non publiées par les médias internationaux. Dans le cadre du Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre, le collectif intervient dans les établissements normands. L’idée ? Coller une photographie grand format sur un mur avec les élèves pour les faire réagir et échanger avec eux sur l’actualité dans le monde. Une approche informative et éducative, un moment de partage privilégié.

    Dans l’académie de Rouen, les établissements sites de projection et les deux classes en immersion pendant trois jours ont été sélectionnés parmi des établissements qui n’ont pu bénéficier de résidence de journaliste durant l’année scolaire 2017-2018.